L’histoire de Lili K Wèt

Angélique baigne dans la création depuis toujours, sa mère lui ayant appris la couture, la

broderie et le tricot. A la naissance de ses enfants, elle commence à coudre pour eux. Il y a 7

ans, un licenciement économique la pousse à se lancer dans l’aventure et à créer son entreprise

: Lili K Wèt était née.

Dès le début, elle décide d’axer ses créations sur des pièces uniques ou

des collections de 5 pièces maximum.

Le métissage au coeur de la création

La dimension humaine et familiale est essentielle dans la démarche d’Angélique : sa maman

l’épaule au quotidien pour l’aspect technique, ses enfants et sa soeur lui servent de modèles ou

dessinent avec elle. Le mélange des cultures est dans l’ADN de la marque : les tissus africains

wax côtoient des imprimés japonais. Le tout est mis en valeur par un design très actuel.

Consommer autrement

Angélique est très scrupuleuse quant au choix des matériaux utilisés : le coton bio est privilégié

pour les textiles. Pour les services d’impression et de flocage, l’utilisation de produits toxiques et

de plastiques est évitée ou limitée autant que possible.

La customisation présente deux avantages : moins cher que le sur-mesure, elle permet de

réutiliser des vêtements qui dorment dans un placard et va à l’encontre du « tout-jetable ».

Entre tradition et modernité, les créations Lili K Wèt embarquent le visiteur pour un voyage à

travers tous les continents.